Quelle différence entre une piscine naturelle et une piscine traditionnelle ?

La piscine est le lieu de détente par excellence du jardin. Dès que les premiers rayons de soleil apparaissent vous pouvez vous y baigner à tout moment de la journée. Il s’agit également d’un espace de jeu idéal pour les enfants qui s’y dépensent sans compter. Avec vos proches, elle crée également une atmosphère idyllique pour vos différents apéritifs, repas et barbecues estivaux. Vous souhaitez vous lancer et construire une piscine dans votre jardin ? Découvrez les différences entre la piscine naturelle et la piscine traditionnelle et faites plus facilement votre choix.

Piscine naturelle vs traditionnelle : le mode de filtration

La plus grande différence qui existe entre ces deux types de piscines réside dans le mode de filtration de l’eau. La piscine traditionnelle utilise un filtre qui va aspirer l’eau pour capturer tous les déchets présents dans le bassin. Les bactéries ne sont en revanche pas captées par le filtre classique, il est donc primordial d’utiliser du chlore pour éviter le développement d’algues.

La piscine naturelle quant à elle est dotée de 2 ou 3 bassins. L’un sera dédié à la nage et les autres à la filtration et à l’épuration de l’eau. Pour filtrer l’eau la piscine naturelle utilise un système de filtration par les plantes. Celles-ci vont se charger de nettoyer l’eau et de se nourrir des nutriments présents dans le bassin afin que les algues ne s’y développent pas. Des micro-organismes peuvent également participer à l’épuration de l’eau des piscines naturelles. Aujourd’hui il est également possible de créer une piscine naturelle sans plantes. Il suffit pour cela d’installer un système de filtration biologique. Des filtres dotés de sable ou de billes vont se charger de capter les déchets mais également les bactéries présentes dans le bassin de nage. L’eau est ainsi assainie pour éviter la croissance des algues.

Piscine naturelle vs traditionnelle : les travaux de construction

Concernant les travaux de construction, les piscines naturelles et classiques sont soumises à la même législation. Une déclaration de travaux est en effet obligatoire pour les piscines enterrées et non-couvertes d’une surface de 10 à 100 m2. Pour les piscines enterrées de plus de 100 m2, un permis de construire devra obligatoirement être demandé. Concernant la durée des travaux, les délais sont quasiment les mêmes. Une piscine classique en béton sera construite entre 8 et 10 semaines. Il faudra également compter environ 8 semaines pour la construction d’une piscine naturelle d’une trentaine de mètres carrés. Si vous êtes pressé, vous pourrez opter pour la piscine coque. Elle s’installe plus rapidement qu’une piscine en béton car elle ne nécessite pas de travaux de ferraillage ni de coulage de béton, de ponçage et de pose de revêtement étanche. Concernant la sécurité, les piscines traditionnelles doivent obligatoirement disposer d’un de ces quatre systèmes : barrière, alarme, abri ou couverture de sécurité. Les piscines naturelles en revanche ne sont soumises à aucune obligation de sécurité.

Piscine naturelle vs traditionnelle : les tarifs

Côté tarif la piscine naturelle est généralement 10 à 20% plus chère que la piscine classique. Pour une piscine enterrée en coque de polyester comptez environ 15 000 €, pour une piscine en béton entre 20 et 30 000 € et pour une piscine naturelle entre 20 et 35 000 €. Le prix dépendra bien sûr de la taille de la piscine et des différents types de personnalisation que vous souhaitez apporter. Tout comme la piscine classique la piscine naturelle peut être conçue sur-mesure pour s’adapter parfaitement à vos envies et à votre jardin.

Vous avez fait votre choix entre la piscine traditionnelle et la piscine naturelle ? Découvrez maintenant tous les équipements et produits d’entretien pour piscine disponibles sur notre site Foudebassin.com.

Leave a Reply